VIDÉOS – ALL LIGHTS ON ME sur Street Fighter V : les poules C & D

Mise à jour : les archives vidéos des poules ont été ajoutées à l’article.

D’ici quelques heures sera lancé la deuxième journée du « ALL LIGHTS ON ME », la compétition en ligne sur Street Fighter V dans laquelle 12 participants triés sur le volet s’affrontent sur une durée de quatre semaines.

Lire aussi : VSFTV.com présente les ALL LIGHTS ON ME, une compétition sur invitation autour de Street Fighter V: Champion Edition (avec Louffy, M.Crimson…).

Ce soir dès 20h00 pétante se jouera en direct sur twitch.tv/kahikusu une qualification pour les demi-finales du mardi 24 mars. Pour y arriver, les joueurs des groupes C et D n’ont pas d’autre issue que de s’octroyer deux victoires. Soit en trois matchs gagnants lors de la phase classique de poule, ou en deux matchs gagnants en cas d’égalité.
Le top 8 français et 4 joueurs au fort potentiel ont été ici choisis afin de représenter un maximum la communauté. Avant le début des hostilités, faisons connaissance avec les Têtes de Série, Challengers et Underdogs des poules C et D.

Groupe C
• Luffy : twitter.com/Louffy086
• Kilzyou : twitter.com/Kilzyou
• Kazey77 : twitter.com/kazeyskill

Groupe D
• Akainu : twitter.com/Akainuuuuu
• Will2pac : twitter.com/Wil2pac
• Bridouche : twitter.com/Bridouche

LA POULE C

• La Tête de Série : LUFFY (R.Mika/Kolin)

Ancien participant des ALL LIGHTS ON ME, Luffy s’amuse à nous rappeler les nombreux paris réalisés (et souvent gagnés) autour des différentes rencontres. Clairement partant pour cette nouvelle saison, il prend aussi plaisir à nous rappeler ses performances de l’époque.

« J’ai remporté le Bushido Impact #10 face au gros streamer LordDVD en 2010, puis je m’incline face au terrifiant FeiLong de StarNab à l’HumansGarden 2 à l’Utopia Gamespace. S’ensuit une belle victoire en 2014 au DoubleKO à Rouen face à Lior et sa Makoto démoniaque.
Le passage au cinquième opus fût difficile, mon duo Ryu/Dhalsim ne m’a malheureusement pas amené vers le trophée du tournoi Street Fighter V de la Paris Games Week 2015. Heureusement, j’ai eu une belle progression en remportant le Start2Play à Strasbourg face au lillois Verdoyance en 2019.
Je remets les gants aujourd’hui en vue du ALOM 2020. »

Depuis, il a pu ajouter à sa longue liste de trophées le titre de champion de l’Evolution Championship Series 2014. C’est en partie grâce à sa grande maîtrise de ses déplacements, désormais sa marque de fabrique, qu’il est considéré aujourd’hui comme le meilleur français. En pleine forme depuis la fin de saison 2019 avec de très bons résultats, il fait également partie des trois plus grands noms à retenir en Europe sur Street Fighter V, le monsieur fait aujourd’hui des jeux de combat sa principale profession.
Nous connaissons Luffy aussi pour le choix de ses personnages : principalement de jolies combattantes aux formes avantageuses. Interrogé sur la question, pour lui le coté stratégique joue un rôle essentiel dans cette décision.

« Il faut que mon personnage ait une poitrine très imposante. Qui va déstabiliser l’adversaire. »

Ses ambitions sont claires, remporter la Capcom Cup 2020; se qualifier afin d’intégrer l’équipe de France, puis remporter les Intel World Open avec l’équipe. Mais avant cela, il a du pain sur la planche avec cet ALL LIGHTS ON ME. En effet, sa poule est ardue il peut compter sur la présence de Kazey77, l’un des Underdogs qu’il aurait aimé éviter ne serait-ce que pour la difficulté à lire son jeu. Il voudrait éviter d’autres noms tels que Akainu et TKR, et malgré il s’en amuse.

« Parmi les têtes de série, j’aimerai éviter Akainu car attention Spoiler : Il a tué le frère de Luffy, cela me déstabiliserait de devoir jouer contre lui, et ne pas réussir à contenir mes émotions.
Du coté des Challengers ce serait TKR. Chunli, c’est la femme la plus forte, jouant un personnage féminin, Chunli a donc l’avantage.
Et enfin, chez les Underdogs je dirai Kazey77 car il me parait assez ardu de lire son jeu. »

• Le Challenger : KILZYOU (Karin)

À peine la majorité et Kilzyou fait déjà des étincelles. Il est dans un premier temps joueur professionnel de Pro Evolution Soccer avec l’AS Monaco, mais reste passionné par Street Fighter V. Top 8 au Yuzu Winter Challenge 2019, top 24 à l’Ultimate Fighting Arena 2019, top 32 au TheMixup ou top 48 au Brussels Challenge 2019, c’est un abonné des tournois de niveau international.

La crainte de ses pairs vient surtout de sa maîtrise exemplaire des distances et whiff punish. C’est une menace pour quiconque l’affronte et il va être compliqué dans cette compétition de jouer aux footsies avec lui. Kilzyou a définitivement de quoi réussir dans ce ALL LIGHTS ON ME, et avec les rencontres attendues c’est du spectacle qu’il nous est proposé.

• L’Underdog : KAZEY (Ken/Chun-Li)

Kazey77 est à l’origine un Speedrunner aux nombreux top 10 et records du monde sur principalement des jeux de courses comme Outrun, Wave Race, SSx etc.
Il prend la discipline Street Fighter comme un terrain de jeu, ce qui ne lui a pas empêché de participer à l’Ultimate Fighting Arena 2017 et aux FDJ Open Series pour y finir dans le top 3 à deux reprises.
Lui-même l’affirme, il joue toujours avec calme et son instinct, sans trop mettre la priorité sur l’apprentissage des match-ups via la documentation de vidéos sur YouTube. Ce dernier point peut autant être perçu comme une qualité qu’un défaut. Car finalement ses atouts résident dans la découverte de nouvelles situations offensives (set-ups) ou enchaînements, dans ses réactions et sa propre vision de jeu. Un ensemble qui non seulement se veut très troublant pour ses adversaires mais aussi se marie très bien avec Ken et Chun-Li, ses deux principaux personnages.

Faire le trouble-fête aux cotés de joueurs d’exceptions demandera donc de surmonter ses faiblesses dans les match-ups, et cela n’est clairement pas impossible.

« On va essayer avec Ken de passer plusieurs rangs en matchs classés. Mais pour ça il faut que je bosse les match-ups qui posent problème comme M.Bison (Dictateur), Rashid, Guile, Laura, G et Ibuki (80% du cast en fait ahah) »

LA POULE D

• La Tête de Série : AKAINU (Guile)

Akainu est bien l’un des français les plus dangereux sur Street Fighter V. Ayant fait ses réels débuts sur la série des Street Fighter IV avec Guile, il n’a eu cesse de monter en niveau jusqu’à rivaliser avec les meilleurs européens. Capable d’avoir l’avantage sur quiconque, il lui a fallu tout de même une période de transition entre les deux premières saisons du jeu lorsque Nash n’était plus aussi bon. Cherchant à tout prix à être le meilleur, il a su au fil des années tirer partie de la solidité mentale qui font de lui un Guile à tout épreuve.
Resté sur ce même personnage malgré les différentes mise à jour, son talent l’a amené à terminer 2ème de la saison 2018 de la Gfinity.

Akainu est vrai rempart pour ses adversaires. Ces derniers n’auront pas d’autre choix que de trouver rapidement une solution pour arriver au corps à corps, faute de quoi c’est dans les cordes qu’ils se retrouveront. Le positionnement préféré d’Akainu.

• Le Challenger : WILL2PAC (Laura/Seth/Lucia/Rashid)

Actif sur la scène des jeux de combat depuis plus de 20 ans et ayant fait ses armes principalement sur la série The King of Fighters, Will2pac est l’un des meilleurs joueurs de sa génération. Il a la capacité à se remettre rapidement en question lorsqu’il s’agit de progresser pour ainsi être l’un des meilleurs joueurs européens de The King of Fighters 98, The King of Fighters XIII puis Street Fighter IV et ses déclinaisons. Sa curiosité et persévérance lui font jouer plusieurs personnages à haut niveau et en l’occurrence Laura, Lucia, Seth ou Rashid avec qui d’ailleurs il nous avait régalé lors de l’Ultimate Fighting Arena 2019.

Même s’il n’est plus sous structure depuis un an et ce après un passage à la Gfinity, ses ambitions ne sont pas en reste et sont les mêmes chaque année : devenir le meilleur et se qualifier à la Capcom Cup. C’est la raison pour laquelle il continue les sessions régulières avec ses sparring partners comme Layo et répond présent à toute opportunité compétitive.

« Je déteste R.Mika, et Luffy est un adversaire redoutable !
J’aurai voulu éviter Abdess s’il était encore en lice, car nous étions coéquipiers lors de la Gfinity et ce détail aurait pu jouer fortement dans le résultat. Quant aux Underdogs, en toute honnêteté je pense qu’ils ne sont pas encore au niveau. »

• L’Underdog : BRIDOUCHE (Nash/Kage)

Bridouche est depuis 2018 un habitué des tournois sur Paris. Plusieurs top 2/top 3 lors des Cinésessions et FDJ Open Series, 2eme de la saison du Fighting Stadium ou encore top 16 des Last Chance Qualifiers du Red Bull Kumite 2018 en passant par la victoire des qualifications parisiennes, il n’est surtout pas à sous-estimer. Pour preuve, il arrive à tenir tête à l’anglais Problem X (voir vidéo). Nous avons ici l’un des derniers représentants de Nash dans l’hexagone, anciennement le personnage principal de la tête de série et Challenger de ce groupe. Rappelons-le, Nash a été au dessus des nuages durant la toute première saison de Street Fighter V. Il s’est ensuite fait beaucoup plus discret au fil des patchs, peut être à un point où le match-up s’est petit à petit fait oublier avec le temps. Cela va t-il être une difficulté pour Akainu et Will2pac ?

C’est ce que Bridouche tentera de nous démontrer en se servant notamment de l’un de ses points forts : ses réactions. Très lié à son protagoniste, son choix de combattant prime clairement sur la tier list. Il devra toutefois faire attention car son occasionnelle passivité pourrait lui faire défaut, notamment face aux archétypes « projection » comme Laura ou R.Mika.

« Parmi les têtes de séries, j’aimerais éviter Luffy et Will2pac dans cette compétition car je déteste les « chopeurs » rapides comme R.Mika, Laura et G. J’ai du mal à travailler contre et en tirer bénéfice vu le coté aléatoire de ces personnages et la difficulté à les tenir à distance.
Cela aurait été compliqué face à Irissia car elle connait bien mes habitudes comme je connais les siennes. »

Lire aussi : LA COMPOSITION DES 4 GROUPES DU ALL LIGHTS ON ME.

Rappelons le, cette édition du « ALL LIGHTS ON ME » offrira à son champion les inscriptions aux tournois Street Fighter V du « The Mixup » et « Ultimate Fighting Arena ». Les poules se déroulent en trois matchs gagnants, le meilleur de chacune d’entre elle passera au tour suivant pour deux demi-finales en 5 matchs gagnants, puis il sera ensuite question d’une finale en dix matchs gagnants avec les deux derniers joueurs restants.

Les groupes C et D du ALL LIGHTS ON ME sont à suivre en direct ce mardi 17 mars 2020 dès 20h00 sur twitch.tv/kahikusu. Les règles, critères de sélection, le programme ou toute autre information relative à cet événement se trouvent par ici.

Watch live video from kahikusu on www.twitch.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*