ALL LIGHTS ON ME : présentation du groupe A

Dès ce vendredi 8 mai 2020 il vous est proposé la deuxième édition du ALL LIGHTS ON ME, la compétition en ligne dans laquelle 12 participants triés sur le volet s’affrontent sur une durée de quatre semaines.

Lire aussi : ALL LIGHTS ON ME : la compétition sur invitation autour de Street Fighter V: Champion Edition fait son retour en mai (avec Zera, Verdoyance, Layo, Nassim-Claw, Juniorléo…).

Ce vendredi dès 20h00 se jouera en direct sur twitch.tv/kahikusu une qualification pour les demi-finales du vendredi 22 mai. Pour y arriver, les joueurs des groupes A et B n’ont pas d’autre issue que de s’octroyer deux victoires. Soit en trois matchs gagnants lors de la phase classique de poule, ou en deux matchs gagnants en cas d’égalité.

Un florilège des meilleurs français et des joueurs au fort potentiel ont été ici choisis afin de représenter un maximum la communauté. Avant le début des hostilités, faisons connaissance avec les Têtes de Série, Challengers et Underdogs du groupe A.

Programme :
• Vendredi 8 mai 2020 à 20h00 : Poules A & B
• Vendredi 15 mai à 20h00 : Poules C & D
• Vendredi 22 mai 2020 à 20h00 : Les Demi-Finales
• Vendredi 29 mai 2020 à 20h00 : La Finale

La Tête de Série : Verdoyance (Quesnoy-sur-Deule, Hauts de France)

C’est au détour d’un tournoi de Pro Evolution Soccer dans sa région qu’il découvre l’aspect compétitif des jeux de combat par le biais de Street Fighter IV. Source de motivation et dépassement de soi, c’est suite à son premier événement d’envergure international comme le Stunfest que Verdoyance a souhaité encore plus s’investir. Ce qui l’amène à vouloir participer à toujours plus de tournois et en parallèle faire évoluer la communauté lilloise qui regroupe à ce jour près de 100 joueurs de la région via le salon Discord « Dojo Nord ».

Avec un style de jeu reconnaissance entre mille, tout autant créatif que très défensif, et un éventail de personnages joués assez unique composé entre autre de Blanka, E.Honda et F.A.N.G., nous pouvons confirmer avec certitude sa place parmi les références françaises. Ses faits d’arme parlent pour lui : qualifié aux finales Red Bull Kumite 2017, vainqueur de la 4ème saison de la Gfinity aux cotés de TKR, Linkexelo, Juniorléo, AppolloSteed et Konvy ou encore un top 8 à l’Ultimate Fighting Arena 2019 et une qualification au championnat A du SSC sont quelques exemples.

« Nassim joue super bien et vite. Je pourrais avoir le temps de m’habituer sur des longs set mais sur des courts, j’aurai clairement du mal avec son style ! Quant à Juniorléo, c’est a mon avis celui qui se démarque chez les Challengers. À vrai dire, sur le papier Blanka s’en tire plutôt bien contre tout les personnages du bracket « Challenger » ».

• Personnage : Blanka, E.Honda, F.A.N.G…
• Twitter : twitter.com/verdoyance

Le Challenger : Jacvin Jack (Juvignac, Languedoc-Roussillon)

Originaire du Cameroun, un pays très actif sur les jeux de combat, Jacvin Jack est depuis très jeune un grand fan des jeux SNK et touche à tout dans le domaine des jeux de combat. Son intérêt pour la série Street Fighter IV et Street Fighter V est la conséquence de la fermeture des salles d’arcade qu’il avait pour habitude d’aller lorsqu’il habitait encore en Île-de-France. Son style de jeu qu’il défini comme « fou » l’ont clairement distingué. On pense surtout à ses qualifications à l’Open Qualifier du Red Bull Kumite 2018 via les étapes étudiantes, et aux finales du Red Bull Kumite 2017 dans lesquelles il avait terminé 9ème.

Il s’est depuis fait plus discret et vis dans le Languedoc-Roussillon initialement pour la reprise de ses études. Jacvin Jack nous a confié qu’il a pour ambition cette année de retrouver un niveau compétitif et de se servir de ce ALL LIGHTS ON ME pour cela. D’ailleurs, il nous dit être prêt avec son personnage Laura à affronter les joueurs qu’il craint le plus dans cette compétition. Nassim-Claw pour son côté hargneux, sa technique et ses nombreux mix-ups, Juniorléo pour sa grande connaissance du match-up Laura, et No Haram pour sa grande courbe de progression qui en fait aujourd’hui un joueur à ne pas sous-estimer.

« J’envisage de retrouver un niveau compétitif et ainsi affronter les plus forts. Je ne parle pas seulement de ceux qu’on a l’habitude de voir ! »

• Personnage : Laura
• Twitter : twitter.com/jacvinjack

L’Underdog : Shneizel (Mantes-La-Jolie, Île-de-France)

Joueur de Street Fighter IV depuis la première heure, Shneizel répond présent à chaque épisode. Distingué pour sa persévérance, il a par le passé intégré plusieurs écuries notamment grâce à ses beaux résultats avec M.Bison : 2ème par équipe au Cannes Winter Clash 2016, champion du Republic of Fighters 2016 ou 2ème de la coupe de France Street Fighter V par équipe.

Après une courte pause pour s’essayer à d’autres jeux comme Granblue Fantasy Versus, il compte bien remettre un pied à l’étrier via sa participation à ce ALL LIGHTS ON ME. Son mind game et jeu offensif sans fioritures devraient poser bien des problèmes aux joueurs impatients.

« Ce All Lights On Me ne va pas être simple. À la base, je déteste le match-up Vega (claw) sur Street Fighter V, à ça tu peux rajouter la façon dont joue Nassim qui me rend fou ! Il y a aussi Laura et Rashid qui posent problème à M.Bison ! »

• Personnage : M.Bison (dictateur)
• Twitter : twitter.com/MrShneizel

Lire aussi : L’intégralité des Intel World Open est reportée à 2021.

Le All Lights On Me :
12 participants triés sur le volet s’affrontent sur une durée de quatre semaines. Dans un soucis de diversité et afin de mettre tout le monde d’accord sur leur sélection, il a été choisi en premier lieu les joueurs les plus actifs, avec le bon état d’esprit ou ayant fait pour certains des résultats.
Éparpillés à travers 4 groupes de trois joueurs dans lesquels ils s’affronteront en trois matchs gagnants, le meilleur de chacun d’entre eux passera au tour suivant pour deux demi-finales en sept matchs gagnants, puis il sera ensuite question d’une finale avec les deux derniers joueurs restants en dix matchs gagnants. Le tout se passe en ligne sur Playstation 4 et PC via le Cross-Play, avec les règles standards de compétition.

Les groupes A et B du ALL LIGHTS ON ME sont à suivre en direct ce vendredi 8 mai 2020 dès 20h00 sur twitch.tv/kahikusu. Les règles, critères de sélection, le programme ou toute autre information relative à cet événement se trouvent par ici.

Watch live video from kahikusu on www.twitch.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*