ALL LIGHTS ON ME : présentation du groupe C

À partir de ce vendredi 8 mai 2020 il vous est proposé la deuxième édition du ALL LIGHTS ON ME, la compétition en ligne dans laquelle 12 participants triés sur le volet s’affrontent sur une durée de quatre semaines.

Lire aussi : ALL LIGHTS ON ME : la compétition sur invitation autour de Street Fighter V: Champion Edition fait son retour en mai (avec Zera, Verdoyance, Layo, Nassim-Claw, Juniorléo…).

Ce vendredi 8 mai dès 20h00 se jouera en direct sur twitch.tv/kahikusu une qualification pour les demi-finales du vendredi 22 mai. Pour y arriver, les joueurs de chaque groupe n’ont pas d’autre issue que de s’octroyer deux victoires. Soit en trois matchs gagnants lors de la phase classique de poule, ou en deux matchs gagnants en cas d’égalité.

Un florilège des meilleurs français et des joueurs au fort potentiel ont été ici choisis afin de représenter un maximum la communauté. Avant le début des hostilités dédiées aux poules C et D, on vous laisse en savoir plus sur les Têtes de Série, Challengers et Underdogs du groupe C.

Programme :
• Vendredi 8 mai 2020 à 20h00 : Poules A & B
• Vendredi 15 mai à 20h00 : Poules C & D
• Vendredi 22 mai 2020 à 20h00 : Les Demi-Finales
• Vendredi 29 mai 2020 à 20h00 : La Finale

La Tête de Série : Zera (Rueil Malmaison, Île-de-France)

Très actif sur Ultra Street Fighter IV, c’est avec logique que Zera a suivi le mouvement en se concentrant sur Street Fighter V. Les efforts payent et donnent des exemples de résultats comme 5ème de l’étape Europe en ligne du Capcom Pro Tour 2017 et 2018, finaliste des Gfinity 2017 et 2018, 5ème aux qualifications du « Red Bull Kumite Open Qualifier 2018 », 5ème du Brussel Challenge -Road To Evo- 2019, ou encore 17ème des étapes Ultimate Fighting Arena et Brussels Challenge Major du Capcom Pro Tour 2019 et qualifié au championnat A du SSC. Cela fait de lui un adversaire plus que redoutable dans cette compétition.

Zera nous fait savoir qu’il reste confiant même si les modifications d’Akuma ont diminué sa force dans cette mise à jour Champion Edition. Pour lui, il reste un combattant très fort et il faudra juste le jouer différemment selon les matchs-up.

« Parmi les têtes de série, tout le monde se vaut dans ce ALL LIGHTS ON ME. Coté Challenger je retiendrai le nom de Seilkaz. C’est celui que j’appréhende le plus car le match-up est défavorable pour Akuma. »

Personnage : Akuma
Twitter : twitter.com/Zera_sama

Le Challenger : Juniorléo (Créteil, Île-de-France)

Notamment connu pour son Seth sur Street Fighter IV, Juniorléo n’a depuis cessé d’être en quête de progression. Ses qualifications aux phases finales du Red Bull Kumite 2018 et tout récemment au championnat A du SSC montrent clairement qu’il est devenu à son tour l’une des nombreuses références françaises sur Street Fighter V. Présent dans la majorité des rassemblements esport sur Street Fighter, il ne perd pas de vue l’un de ses principaux objectifs : faire partie de la délégation française du prochain Intel World Open 2021.

Malgré l’envie d’un meilleur neutral pour Ken, Juniorléo comptera à la fois sur son sens bien aiguisé de l’adaptation et son style de jeu nerveux qui risquent bien de faire le spectacle dans ce ALL LIGHTS ON ME.

« Boxer n’est pas très marrant à affronter, tout comme Zangief et Guile. Il faudrait à Ken un meilleur neutral et Hadoken ! »

• Personnage : Ken
Twitter : twitter.com/JuniorL3o

L’Underdog : No Haram (Argenteuil, Île de France)

Motivé par ses heures de jeu sur Ultra Street Fighter IV, No Haram n’a depuis plus lâché Street Fighter V à sa sortie. Sa participation aux différentes étapes « Capcom Pro Tour » de la région Europe illustre bien son investissement, et sa courbe de progression en est un parfait exemple. Imprévisible dans sa façon de jouer allant de pair avec Rashid qu’il joue depuis le début, c’est le genre de profil craint par la majorité des compétiteurs de par ses constantes prises de risques.

No Haram cherche constamment à affronter plus fort que lui et nous dit profiter des tournois en ligne avec notamment ce ALL LIGHTS ON ME pour entretenir sa flamme sur le jeu.

« Seuls les meilleurs gagnent, et si tu veux être le meilleur il te faut battre tout le monde ! »

Personnage : Rashid
Twitter : twitter.com/No_Haram

Lire aussi : ALL LIGHTS ON ME : présentation du groupe B.

Le All Lights On Me :
12 participants triés sur le volet s’affrontent sur une durée de quatre semaines. Dans un soucis de diversité et afin de mettre tout le monde d’accord sur leur sélection, il a été choisi en premier lieu les joueurs les plus actifs, avec le bon état d’esprit ou ayant fait pour certains des résultats.
Éparpillés à travers 4 groupes de trois joueurs dans lesquels ils s’affronteront en trois matchs gagnants, le meilleur de chacun d’entre eux passera au tour suivant pour deux demi-finales en sept matchs gagnants, puis il sera ensuite question d’une finale avec les deux derniers joueurs restants en dix matchs gagnants. Le tout se passe en ligne sur Playstation 4 et PC via le Cross-Play, avec les règles standards de compétition.

Les groupes A et B du ALL LIGHTS ON ME sont à suivre en direct ce vendredi 8 mai 2020 dès 20h00 sur twitch.tv/kahikusu. Les règles, critères de sélection, le programme ou toute autre information relative à cet événement se trouvent par ici.

Watch live video from kahikusu on www.twitch.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*