E.G.O. Fightstick : le nouveau stick arcade de chez Mad Catz compatible PS4 ET Xbox One en détail

Mad Catz a finalement présenté en bonne et due forme ce qui lui servira de porte d’entrée pour son retour dans les jeux de combat, son stick arcade intitulé E.G.O.

Lire aussi : Tekken 7 : les événements de l’EVO Japan ont forcé Bandai Namco à accélérer l’arrivée du prochain rééquilibrage.

Après avoir déclaré faillite il y a moins d’un an, Mad Catz avait ressuscité d’entre les morts pour réaliser un retour sur le marché des périphériques de jeu. Cela a été rendu possible notamment grâce à l’acquisition de la marque par une société Chinoise avec qui l’entreprise américaine avait par le passé collaboré sur l’élaboration de divers accessoires.
Depuis, Mad Catz fait le tour des divers salons tels que le CES de Las Vegas et bien d’autres dans le but d’y présenter ses produits destinés aux joueurs PC. Les anciens et nouveaux modèles des souris R.A.T., des claviers S.T.R.I.K.E, des casques F.R.E.Q. et des tapis de souris G.L.I.D.E. sont donc exhibés par le constructeur devenu maintenant Chinois et opérant désormais depuis Hong Kong.

Pour rappel, Mad Catz avait été l’un des principaux acteurs dans la sphère des jeux de combat et à l’ère Street Fighter IV avait sous contrat des joueurs comme Daigo Umehara, Tokido, Xian et Mago. Mais malheureusement depuis maintenant presque deux ans c’était le silence radio quant à un éventuel retour des périphériques console tels les sticks arcade ou Fightpads. Finalement il aura fallu attendre décembre 2019 pour que la société annonce sur les réseaux sociaux son « comeback » dans la sphère des jeux de combat. Pour cela il nous a été dévoilé leur prochaine réalisation du nom de E.G.O. Fightstick.

La version "GameSir C2 Arcade Fightstick", un design identique à l' E.G.O..

La version « GameSir C2 Arcade Fightstick », un design identique à l’ E.G.O..

Le premier détail n’ayant pas échappé aux yeux les plus aguerris est la reprise trait pour trait des courbes du « GameSir C2 » ou de sa variante « DRAGON SLAY Universal Pro Elite Arcade Fight Stick Controller », compatible Xbox One, Playstation 4, Switch, Windows PC et appareils Android. S’agissant forcément d’un énième rachat afin de faire des économies de coûts dans le section Recherche & Développement de la société, la question qui reste en suspens est de savoir si nous allons avoir droit à un simple « copier coller » ou un produit retravaillé pour l’occasion.

La version "Dragon Slayer"  et ses possibilités de Mod d'artwork.

La version « Dragon Slayer » et ses possibilités de Mod d’artwork.

Dans un premier temps présenté à la presse lors du CES 2020 puis ensuite lors de l’EVO Japan 2020, c’est par la voix de Howard Chen, directeur du développement de la stratégie produit chez Mad Catz à Taipei, que nous avons aujourd’hui une fenêtre de sortie calée à Avril 2020 et un prix avoisinant les 179.99$. Soit à peu près 179.99€ voir plus dans nos contrées grâce notamment à la conversion magique des constructeurs pas très fort en mathématiques. En plus des premières images disponibles sur les internets, nous y apprenons pas mal de choses.

À commencer par la présence du compartiment à câbles devenu un standard. Autre pré-requis pour intéresser les joueurs, les boutons et levier restent Sanwa, la fonctionnalité turbo et les classiques L3/R3, Share ainsi qu’Options. Le tout répond présent aux cotés du premier argument de vente : la touche permettant de passer de la Playstation 4 à la Xbox One/PC et vice-versa.

Le compartiment de cable avec le tournevis qui va bien.

Le compartiment à câbles et boutons de rechange avec le tournevis qui va bien.

Afin de proposer un seul et unique produit compatible sur deux consoles, Mad Catz a du faire l’impasse sur une carte mère spécifique à cette proposition alléchante. Cela permet surtout au constructeur d’éviter des problèmes d’utilisation de licence chère aux constructeurs et de rêver à l’éventuelle élaboration dans un futur proche d’une version Playstation 5/Xbox Series X.

À la place, c’est un câble USB de type A qui sert de passerelle entre la manette Playstation 4 ou Xbox One qu’il faudra brancher directement au stick arcade. Vous l’aurez compris, les contrôleurs de jeu « source » resteront connectés sans fil aux consoles et limitera donc le temps de jeu, c’est à dire jusqu’à épuisement des batteries. Par ailleurs, aucun touchpad Playstation 4 n’est prévu pour la bête.
Et enfin, un tournevis est fourni pour permettre aux plus bricoleurs de changer les boutons défectueux ou refaire la façade de son E.G.O. D’ailleurs, en ouvrant la carcasse les joueurs trouveront des emplacements pour stocker deux boutons de rechange.

Il faudra maintenant attendre sa sortie officielle et ses premiers tests par les experts du lag pour savoir si ce bel objet sera « Arcade Perfect ». Pas si sûr si l’on croit les réseaux sociaux car avec des branchements de câble USB sur des manettes sans fil, on se coltinera des « frames +1 de lag certifiées conforme » comme lorsqu’un stick arcade Playstation 3 passe par l’authentification « Legacy » de Street Fighter V.

Affaire à suivre !

Un petit revival d'artwork vu à l'EVO Japan pour titiller la fibre nostalgique des joueurs.

Un petit revival d’artwork vu à l’EVO Japan pour titiller la fibre nostalgique des joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*