Street Fighter Pro League : la nouvelle compétition par équipe made in Capcom

Officialisé à demi-mot lors de notre entretien avec Matthew Edwards et confirmé ensuite par la maison mère nippone, la ligue Street Fighter fait aujourd’hui parler d’elle grâce à de nouvelles informations.

Lire aussi : C’est confirmé, Jiren (en image) sera le premier personnage de la deuxième saison de Dragon Ball FighterZ.

Nouveau programme esport centré sur Street Fighter et plus précisément à travers le cinquième opus, le Street Fighter Pro League dans sa déclinaison américaine sera lancé dès le mois d’avril 2019.

Clairement inspirée de la Gfinity, cette compétition se déroulera exclusivement par équipe de trois personnes et ne sera réservée qu’à six formations. Celles-ci auront pour composition un mélange de joueurs pro, nouvelles recrues et joueurs préférés de la communauté.

Dans les détails les capitaines seront les joueurs les mieux classés du classement Capcom Pro Tour 2018, le deuxième siège est attribué par le biais de qualifications en ligne et la troisième place sera définie au compétiteur ayant récolté le plus de votes. Une fois les escouades formées par les capitaines, il sera voté avant chaque rencontre officielle le bannissement d’un personnage pour toute la durée de la confrontation. Ce qui oblige chacun à maîtriser au moins deux combattants.

Scindé en deux petites saisons, la première partie du Street Fighter Pro League-USA débute en avril, se passera tous les jeudis soirs et donnera lieu à des finales, car oui c’est aussi au programme, qui prendront place en juin.
Les deux meilleures équipes participeront à la deuxième saison dont les hostilités sont lancées dès le mois d’août avec en novembre la dernière étape qui sacrera ses champions Nord Américains.

Malgré ce tout nouveau rendez-vous, la saison 2019 du Capcom Pro Tour fera bien son retour.

En attendant d’avoir des nouvelles sur les versions japonaises et surtout européennes du Street Fighter Pro League dont les rumeurs parlent d’une prise en charge de l’événement par le groupe Webedia (LeStream, JVTV…), nous n’avons que nous yeux pour pleurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*