STREET FIGHTER V : les développeurs révèlent de nombreux secrets de fabrication – 3ème partie

Après le site Japonais 4Gamer, c’est au tour du célèbre magazine Famitsu de bénéficier d’un moment privilégié avec une partie des développeurs de Street Fighter V.

Même si la majeure partie de l’entretien est un bis repetita de ce qui a été publié chez la concurrence, certaines informations se révèlent être toutefois inédites. L’importance d’établir une mécanique de jeu unique pour chaque personnage ou encore le nom de l’un des grands recalés du casting final, nous vous avons réalisé dans cet article une synthèse de ce qu’il fallait retenir. Ajoutez à cela des propos émanant de Yoshinori Ono nous éclairant un poil sur ce que sera la version finale du jeu.

Lire aussi :
STREET FIGHTER V : les développeurs révèlent de nombreux secrets de fabrication – 1ère partie.
STREET FIGHTER V : les développeurs révèlent de nombreux secrets de fabrication – 2ème partie

004

Pour commencer, le producteur Koichi Sugiyama, le réalisateur Takayuki Nakayama et le planificateur des combats Ryuichi Shigeno ont tenu à mettre un point d’honneur sur l’importance des V-Triggers/V-Skills. Unique pour chaque combattant, les développeurs n’ont pas voulu d’une mécanique au centre du jeu tel le Blocking/Parry de Street Fighter 3 ou bien la Saving/Focus dans Street Fighter 4. Car si cette dernière s’avérerait être trop puissante, cela aurait mis la force des personnages en second plan et compliqué grandement l’équilibrage du jeu.

L’idée d’une mécanique de jeu singulière à chacun vient à la fois du désir de rendre dangereux tout le casting jouable et d’accentuer les aspects de leur gameplay.

D’un point de vu compétitif, ils espèrent que les joueurs auront dans leur manche plusieurs personnages déjà opérationnels, et ce grâce à la simplicité du jeu. Non pas pour appliquer les règles classiques du « match-up », c’est à dire choisir un protagoniste en fonction de celui joué par l’adversaire, mais plutôt en prendre un par rapport au joueur que l’on affronte.
Le but étant d’obtenir des matchs variés et plaisants à regarder mettant en avant les performances des compétiteurs avant celles des personnages.

ryu parry2

Le deuxième sujet évoqué était la structure narrative du mode histoire. Cette fois-ci, beaucoup de travail a été fourni pour la rendre plus riche et plus claire. Les péripéties des joyeux lurons issus de la série Street Fighter Alpha deviendront canoniques et pas mal d’explications sur les relations établies entre chacun des personnages seront également données.

En parlant de Street Fighter Alpha, Sodom a été pressenti pour intégrer le jeu. Mais l’inclure aurait compliqué non seulement la tache des scénaristes car dans ce cas précis il faut ajouter par la même occasion le gang Mad Gear, mais aussi celle du développement car son existence gravite autour d’une version jouable de Cody, Haggar ou Guy.

madgear final fight

À dix mille kilomètres de là, le site Américain Vice Gaming a rencontré Yoshinori Ono pour un court entretien dans lequel ont été disséminés des indices sur ce à quoi ressemblera la version finale de Street Fighter V.

Dans cette entrevue, il a une nouvelle fois été indiqué que chaque nouvelle épisode était synonyme de renouveau. Pour ce cinquième opus, le but est de donner autant l’envie aux habitués de Street Fighter 4 qu’aux nouveaux joueurs d’y mettre la main. Pour cela, comme cité plus haut, les mécaniques ont été tout bonnement simplifiées.

Hormis l’importance du jeu en ligne qui a nécessité plusieurs sessions d’essais publiques, l’équipe de développement continue en interne de travailler sur de nombreux détails qui pourraient lors de la sortie commerciale surprendre pas mal de personnes. Des surprises similaires à la transformation de Vega en faisant l’impasse sur ses manipulations à charges.

Chose qui pourrait d’ailleurs arriver à Alex. En effet, le producteur n’exclut pas un remaniement de gameplay et de design.

Street Fighter V verra le jour sur Playstation 4 et PC ce 16 Fevrier 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*