STREET FIGHTER V – Saison 2018 : Tout ce qu’il faut savoir sur les recrutements et transferts

La saison 2018 du Capcom Pro Tour arrive à grand pas, précisément dans une petite semaine en débutant avec la nouvelle édition du Final Round, et nombreux ont été les transferts ou recrutements ces derniers jours. Avec en embuscade la troisième saison de la GFinity qui débute ce samedi 10 mars, autant vous le dire tout de suite : il y a eu beaucoup de remue-ménage.

Lire aussi : CAPCOM PRO TOUR : les nouvelles règles & le planning complet de la saison 2018.

Les arrivées en Asie

Depuis le mois de février le Japon s’est ouvert à l’eSport. Il est désormais possible de remporter des gains grâce à la discipline. C’est pourquoi plusieurs talents asiatiques se sont vus approcher par plusieurs structures. Ce qui nous amène à commencer ce récapitulatif par l’Asie.

Après s’être séparé dans de bons termes de NuckleDu, l’équipe « Team Liquid » a dans la foulée annoncé à la fois un nouveau partenariat avec Alienware et l’arrivée sans surprise de Naoki “Nemo” Nemoto (Urien) et Ryota « John » Takeuchi (Rashid).
L’historique de ces deux joueurs parle pour eux avec d’un coté le champion du Red Bull Kumite 2017 et top 3 des finales Capcom Cup 2017 (en passant par les qualifications de la veille), puis de l’autre coté nous avons une jeune talent aux performances régulières et arrivé second à l’EVO Japan 2018. Selon le directeur général « Team Liquid », nous pourrons les voir s’illustrer sur un maximum de compétitions estampillées Capcom Pro Tour 2018.

Une nouvelle équipe fait son apparition sur le circuit. Opérant exclusivement sur Street Fighter V et co-fondée par le français Benoit « Gunfight » Arquilla, celle-ci s’intitule « Atlas Bear ». Nous pouvons compter dans ses rangs deux japonais, le jeune Kichipa-mu (Zangief) et StormKUBO (Abigail), le coréen Poongko (Kolin) et bien sûr Gunfight (Alex) qui officiera aussi comme joueur.

Les arrivées en Europe

La troisième saison de la Gfinity propose cette année à un plus grand nombre d’équipes de concourir, 10 au total. Cela fait de l’Europe le continent avec le plus de recrutements et nous voyons chez VSFTV.com les choses d’un bon œil. Plus de visibilité pour la catégorie jeux de baston dans l’eSport, une montée du niveau général sur le long terme et espérons une motivation supplémentaire pour les curieux à vouloir tâter la discipline.

Cette année le roster d’« Epsilon Esports » fait peau neuve. Le duo Takamura (Ken)/Keftaroz (Rashid) sera toujours de la partie mais se joindront à eux le belge CCL (Chun-Li/Urien) et le français Kuja (Abigail). Deux noms qui ne vous sont pas inconnus si vous suivez un minimum la scène européenne des jeux de baston. L’un était encore récemment sous la tutelle de MouseSports et l’autre est capable de rivaliser avec les meilleurs.

Nouveau venu dans le monde des jeux de combat, « Ares eSport » s’est entouré pour le coup de joueurs majoritairement français dont quelques-uns sont connus pour leur performance.

Nous avons par exemple Nas (Boxer) : ancien Draft de l’équipe Method, Will2pac (Laura/Ed/Kolin) : il y a encore quelque temps de cela sous la bannière Millenium, Abdess (Gouki) : mangaka de profession et joueur talentueux avec entre autre une magistrale coupe de France Street Fighter 2017, Valmaster (Ibuki/Juri) : ancien joueur de Street Fighter IV et NightCross (Dhalsim) : ancien Draft d’Epsilon. YogaPatate (Dhalsim) et Irissia (Cammy) représenteront les mêmes couleurs.
Olivier « Luffy » Hay (R.Mika), l’un des meilleurs joueurs européens et champion de l’EVO 2014 sur Street Fighter IV, rejoint l’aventure également.

Tout comme Ares eSport, « Team Vitality » devait aussi partir de zéro. TKR (Chun-Li/Abigail), Linkexelo (Necalli/Menat), Juniorléo (Ken/Gouki) et Appolo Steed (Chun-Li) composeront le roster principal. Ces trois là étaient arrivés ensemble à la troisième place de la Coupe de France Street Fighter 2017.
Depuis Linkexelo a fini deuxième au Zowie Fighter 2017 et fait partie des meilleurs joueurs français, Juniorléo remporte régulièrement les CinéSessions hebdomadaires situées à Paris et TKR a prouvé sa valeur à travers la Gfinity Saison 2. ADTerminal et WireMan, ancien Draft Reason Gaming pour ce dernier, seront les deux Drafts attitrés de l’équipe.

Pour son entrée en la matière FNATIC à choisi d’intégrer dans son équipe le suédois Brick (Zangief), le français Akainu (Guile) et l’anglais Shakz (Laura/Cammy). Tous ont beaucoup d’expérience internationale et qui plus est déjà participé à la Gfinity. Ce qui fait de FNATIC un sérieux prétendant à de nombreux titres cette année.

Lire aussi : FNATIC & Team Vitality rejoignent la 3ème saison des Gfinity Elite Series.

exceL eSports restera sensiblement pareil. Composée de joueurs anglais ultra qualifiés et vainqueur de la première saison GFinity, nous aurons toujours affaire à Brian (Menat), Infexious (Abigail/Zangief) : top 3 Red Bull Kumite 2017, et Hurricane (Abigail/Cammy). Ils accueilleront cette année une nouvelle recrue : Bongchan (Birdie).

Packz (Karin/Nash), l’un des meilleurs joueurs européens en saison 2 de Street Fighter V reste chez Method. Il aura comme partenaire Broski (Dhalsim) : l’une des révélations de la Gfinity saison 2, ImStillDaDaddy : l’un des meilleurs Guile d’Europe, GunsSlinga (Boxer/Zeku – Draft) : ancien joueur titulaire d’Infused et Eruxiahou (Gouki/Ken – Draft).

Hashtag United, Club de football anglais connu grâce à sa chaine YouTube a aussi composée sa formation Street Fighter V, Gfinity oblige.
Elle comptera sur les services de quatre joueurs. Quiggy (Zangief) : ancien Draft Method, GinoDaCampo (Laura) : ancien titulaire Endpoint, DarkMoonHado (Cammy) : ancien titulaire Prophecy, et MQS (Fang).

La Norvège aussi prend part aux hostilités cette année. Représentée par l’équipe Nordavind, elle aura pour roster Street Fighter V l’anglais Shivryuken (Laura) : ancien membre de l’équipe Prophecy, le norvégien WiiAse (Alex), le néerlandais Momi (Cammy), SaltyKid (Cammy) : Draft Reason Gaming et révélation de la seconde saison Gfinity, et Phenom (Necalli/Dictateur) : l’un des meilleurs joueurs européen si ce n’est mondial.

Avec le transfert de TKR du coté de chez Vitality, EnVyUs en a aussi profité pour remercier leur Draft Tom B. En contrepartie JonesArcade (Ken), joueur anglais et ancien Endpoint, rejoint l’équipe. Mister Crimson, Nassim-Claw, Layo et l’anglais Confz restent à leur poste.

Pour ses premiers pas dans les jeux de baston, le groupe média Unilad sous l’intitulé Unilad Esports s’est attaché les services de l’irlandais Cobelcog (Cammy) : ancien titulaire Method, d’Undacuva (Necalli) : ancien Draft Reason Gaming, Boltstrike (Vega) : ancien titulaire Reason Gaming, Killer7 (Gouki) : ancien Draft Reason Gaming, AngryMojoSan (Gouki) et de l’espagnol VegaPatch (FANG).

Lire aussi : LIVE ce 10 mars dès 5h du matin (1pm/JST) – Kemonomichi 2 : Daigo Vs. Tokido (SFV:AE), Kotaka Vs. Ito (SSF2X) & Tanukana Vs. Yuyu (Tekken 7).

Les départs

Quant aux joueurs désormais libres, le coréen Infiltration a quitté – juste après sa victoire à l’EVO Japan 2018 – l’équipe japonaise GRPT. Nul doute qu’il doit en ve moment même se décider parmi une avalanche de propositions. NuckleDu de son coté saisira bientôt de nouvelles opportunités, idem pour l’américain Punk. Le français Luffy a décidé de concentrer sa saison 2018 sur le Capcom Pro Tour (avec une présence la semaine prochaine au Final Round), et donc une absence volontaire lors de la prochaine Gfinity (Street Fighter V a lieu le samedi soir).

Malheureusement pour Filipino Champ, sa structure « Splyce » se retire du monde des jeux de baston, le laissant ainsi libre de tout engagement. Il en est de même pour Wolfkrone (SFV), ForeverKing (Mortal Kombat/Injustice 2), Nicky (Killer Instinct/Injustice 2), Joey Fury (Tekken 7), Joey D (Marvel vs. Capcom: Infinite, Dragon Ball FighterZ), Locus (Smash 4) et Vinny (Brawlhalla) qui verront leur sponsor « Circa eSports » tirer sa révérence juste après l’EVO 2018…

La troisième saison de la Gfinity débute ce 10 mars dès 19h. La saison 2018 du Capcom Pro Tour sera inaugurée du 16 au 18 mars par l’organisation du Final Round 20 (États-Unis).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*